Thèmes de la collection

Texte

Verre contemporain : une perspective historique 

Le verre contemporain s’inscrit dans une dimension historique avec le Studio Glass Movement. Ce courant artistique, né aux Etats-Unis dans les années 60 avec des artistes tels que Harvey Littleton ou Marvin Lipofsky, prône l’émancipation de la forme utilitaire vers un art verrier proprement sculptural, réalisé dans l’isolement de l’atelier individuel. Ce mouvement essaime en Europe (surtout en République Tchèque) et conquiert la France dans les années 80, avec des artistes pionniers comme Claude Morin ou la famille des Monod.
Parallèlement à l’exposition « New Glass », présentée en 1982 au musée des Arts Décoratifs à Paris, Sars-Poteries prend une place importante dans l’histoire avec l’organisation par Louis Mériaux d’un Symposium International en 1982 et d’un Colloque International « Verre et Architecture » en 1984. Les expérimentations des artistes venus à Sars-Poteries (Willem Heesen, Vladimir Kopecky, Howard Ben Tré, etc.) forment le début de la collection contemporaine du musée.
Sous forme de clin d’œil un rien provocateur, sont présentées dans cette section des œuvres d’artistes qui aujourd’hui réintroduisent les formes utilitaires dans leur travail et produisent ce qu’on pourrait dénommer des « contenants revisités » : si la fonction des récipients  (vase, bol, verre, etc.) n’est plus l’essence même de ces œuvres, leur forme est toutefois encore présente et se devine dans ces sculptures.

Diaporama

  • Willem Hessen, Sars-Poteries fait chanter le verre, 1989
    Willem Hessen, Sars-Poteries fait chanter le verre, 1989 © Paul Louis / Musverre, Sars-Poteries
  • Vladimir Kopecky, Sans titre, 1984
    Vladimir Kopecky, Sans titre, 1984 © Paul Louis / Musverre, Sars-Poteries
 

Sommaire

Restez en contact
Espace presse

Analytics

   Réduire

DnnSPOT

   Réduire